Publié le mardi 17/11/ 2015

La Député, la Race et le Tabou.

   
    Cet article comprend deux parties :
    Partie 1 : Le vague et le précis.
    pensées (paragraphes) 1 à 36, qui est une annonce de la pensée numérotée 86 (p86).

    Partie 2 : Race tabou devient typage.
    pensées 39 à 142, qui est le courriel intégral envoyé à la Député européenne, madame Nadine MORANO, le mardi 3/11/2015 à 7h22,
    Sauf qu'ici les pensées y sont numérotées, avec non mention  d'une adresse de courriel (p45).
    -----------------------------------------
1)    Partie 1 : Le vague et le précis.
2)    pensées 1 à 36.

3)    En élaborant ce paragraphe (p86) qui débute par " Le mot occident servi tout cru est encore un exemple", je pensais notamment aux mots <critique> et <raciste>
4)    - Mot <critique> donne verbe : critiquer
5)    - Mot <raciste> donne verbe inventé : raciser

6)    • Comment désigner le professionnel voire le scientifique qui étudie les particularités relatives, à la fois positives et négatives d'une œuvre, d'une situation ? On dit de lui, en fait cet investigateur méthodique, que c'est un critique ; On en déduit qu'il s'emploie à critiquer l'œuvre, la situation ; Et cela selon l'usage courant et selon les définitions élaborées dans les dictionnaires, appliqués au verbe critiquer.

7)    On va adopter en esprit pendant un bref instant qu'il fait du critiquage (ce mot critiquage n'existe pas en usage courant, ni dans le dictionnaire; le mot criticisme existe mais semble viser un autre volet d'examen)
8)    Mais malheureusement en usage courant on donne aussi au verbe critiquer le seul sens de désapprouver, de dévaloriser, de blâmer.

9)    • Mais comment désigner par verbe, à partir d'une dérive du verbe critiquer, celui qui ne fait que démontrer, trouver ou souligner des particularités positives en escamotant les négatives qui ne servent pas sa politique ? Le mot n'existe pas, mais on connait comme dépannage les verbes encenser, approuver, louer

10)    • Et comment désigner par verbe, à partir du verbe critiquer, à partir de sa dérive, celui qui ne fait que trouver, imaginer, souligner les particularités négatives ? Là aussi le mot n'existe pas, mais comme dépannage on connait désapprouver, blâmer, dénigrer.

11)    Alors que selon les définitions élaborées dans les dictionnaires, dans un paragraphe il est conféré et validé au verbe critiquer le sens de désapprouver, de juger avec sévérité, de dévaloriser ; Puis ailleurs dans autre paragraphe on lui valide aussi le sens d'encenser, d'approuver.
12)    D'où la pression des lamentables fréquentes ambigüités et confusions qui sont une particularité du langage français qui manque de basiques mots représentatifs et de mot dérivé d'un autre et adapté à une situation précise, ce qui fait qu'on se retrouve parfois à essayer de fusionner, de mélanger eau et huile

13)    Tel est véritablement le cas du mot <race>.

14)    Pour nous en dépanner, nous n'avons que chichement des mots cousins lointains comme ethnologue, ethnologie, ethnie.
15)    Et décomposer ethnie en clan et tribu ne suffit pas pour fluidifier notre bouillon de races.

16)    Comment désigner le professionnel qui étudie les particularités, les subtilités des races animales et notamment celles de l'espèce humaine ? Car on ne peut pas ignorer l'existence flagrante de différences apparues par exemple entre Nègre, Chinois et Européen après tant de siècles vécus en confinement dans leurs écosystèmes !
17)    Même s'il se trouve des gens s'acharnant à gommer le mot race accolée au mot humaine, il en reste néanmoins le chercheur professionnel rigoureux qui essaie de comprendre ce qui s'est passé jadis pour que nous soyons aujourd'hui si différents entre nos grands groupes de population, entre nous, en plus de nos empreintes digitales si variées, avant d'aller plus loin sur la planète Mars : alors comment le désigner lui et sa profession ?

18)    Logiquement, spontanément, on pense au mot raciste. On pense naturellement de lui qu'il est un raciste. Un raciologue ? (cherchons, inventons, car ce mot <raciologue> n'existe pas en usage courant ni dans le dictionnaire).
19)    On en déduit qu'il s'emploie à raciser ; il fait du racisme (ce verbe <raciser> voire <racister> inventé pour la circonstance n'existe pas en usage courant ni dans le dictionnaire)

20)    Là, c'est un professionnel intègre, consciencieux, scrupuleux, un raciste sans aucun sens péjoratif appliqué au mot raciste ; ni sens de blâmer, ni de dénigrer.
21)    Il n'a pas choisi le métier de boulanger, d'architecte, mais celui de raciste.

22)    Mais chose incongrue, choquante, ambigüe en langage français, on utilise le même mot raciste afin de pointer du doigt le stupide, le pseudo-scientifique qui prétend établir la supériorité d'une population typique, donc ici d’une race par rapport à une autre ; En considérant des groupes de population visiblement forgés par leurs réactions aux stress issus de leur écosystème naturel et aux stress périodiques issus de leurs croyances artificielles et de leurs contacts plus ou moins réussis avec d'autres groupes voisins.

23)    Malgré les avertissements pertinents et de plus en plus abondants et désormais modernes parvenant à ce pseudo-scientifique "raciste", de la part du Japon, de Chine, de l'Inde; de Corée-sud faussement imbibée de christianisme, de Corée-nord restée bien ancrée dans ses traditions ancestrales; du Brésil largement métissé, d'Iran, et d'autres groupes culturels, notamment de l'Afrique (Nègre et Maghrébin) qui elle aussi recommence à donner des brillants signaux d'utilité continentale et universelle, en gestion sociale, en science et en technologie.

24)    • Le bon raciste comme la bonne raciste, scientifique ou pas, est la personne qui se dévoue en restant strictement cantonnée dans le domaine de la vérité de la science afin de trouver peu à peu des réponses vérifiables aux choses mêmes les plus minimes qui nous différencient et nous interpellent.
25)
    • Tandis que le mauvais raciste est la personne scientifique ou pas qui nous pollue le mental et le mot <raciste> quand elle se dévoie en charlatan en s'ingéniant publiquement à greffer aux vérités scientifiques ou obtenues du quotidien de la vie: des opinions, des impressions et d'autres malsaines rêveries personnelles ou partagées dans son groupe restreint de détraqués.

26)    À propos, je pense également au mot <islam> qui désigne un mouvement religieux appelé aussi islamisme qui donne naturellement le bon mot <islamiste> dont le synonyme est bien le mot <musulman> et qui devait instinctivement désigner par exemple un honnête enseignant de ce dogme, un bon adepte pratiquant, un fidèle croyant militant tranquille, mais que des eurouestaux ont, par répétitions médiatiques, sournoisement dévoyé en une épée typiquement eurouestale à double sens, afin de pourfendre le fanatique tout en saupoudrant généreusement le pacifique de malaise, lui faisant éprouver des sentiments pénibles de gêne.
27)
    Autrement dit :
Ce que je trouve déconcertant et inquiétant, c'est cette tendance eurouestale d'abord abondamment médiatisée, puis devenant peu à peu celle du grand public ainsi fâcheusement abusé, influencé, consistant à séparer puis à escamoter l'adjectif <mauvais>, <fanatique>, <nazi>, du mot <islamiste> pour ne garder que le seul mot <islamiste> afin de qualifier un islamiste converti au crime.
28)
    Suggérant de cette façon le rejet de tout islamiste, bon ou mauvais.

29)    <> C'est cette même démarche, ce même comportement qui a introduit la tendance à diaboliser les mots <race> <raciste>.
30)    Quoi dire si on introduit et dégrade et considère le mot <christianiste> comme l'équivalent du mot <islamiste> dévalorisé ?

31)    Selon la tournure médiatique encore actuelle de l'Europe de l'ouest, appliquée au mot <islamiste>, on distingue :
    - Chrétienté/ christianisme/ chrétien/ le bon ou le mauvais chrétien.
    - Islam/ islamisme/ islamiste/ le bon et mauvais islamiste : celui qui offre le pain et tranche la gorge/ mauvais et mauvais islamiste.
32)
    Et si on rectifiait en se disant qu'actuellement en Syrie des bandes de <nazislamistes> (les nazis de l'islam) terrorisent le bon peuple islamiste de ce pays ?

33)    <> Alors afin de qualifier un tel comportement, il convient hardiment d'inventer et d'adopter pendant un moment, le verbe "iraciser" dérivé du mot "race" ; Il iracise, il dénigre une race par rapport à une autre, il s'adonne à l' iracisme, c'est un irraciste (irraciste pour éviter une collusion frontale avec le mot irascible) ; De la même façon que nous avons des mots commençant par " ir " pour annoncer le contraire d'une situation, tels que irréel irréfléchi, irrévérencieux.
34)
    On pourrait aussi profiter du sens des mots erreur, erroné, errements, afin de créer : erraciser, erraciste, erracisme. De même que s'inspirer de la tournure du verbe déraisonner afin de construire le verbe déraciser.

35)    C'est d'ailleurs à partir du comportement de ces pseudo-scientifiques, ces bluffeurs, ces charlatans, que se forge toute religion et dictature !

36)    <<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>> 

La Député, la Race et le Tabou

37)    Partie 2 : Race tabou devient typage.
38)    pensées 39 à 142 ; Envoyées par courriel à 7h22 de ce jour ci-dessous mentionné.

39)            Cayenne, le mardi 3/11/2015
            
40)            Madame la Député européenne
41)            Présidente du Rassemblement pour le peuple de France
42)            Nadine MORANO

43)    Bonjour madame Nadine MORANO,
44)    Objet : Race tabou devient typage.

45)    Mon adresse en Guyane francophone – Pour courriel: --o----.fr
46)    TAHARQA NGOLA Bentius
47)    1892, route de Raban / Novaparc 2 - H38
48)    Cayenne 97300

49)    (Malgré ma demande réglementaire de changement de nom effectuée en aout 2012 et restée jusqu'à ce jour sans conclusion positive ou négative de la part de l'actuelle Garde des Sceaux, à part un avis de réception et un numéro d'enregistrement national attribué à ma requête, ma désignation de naissance est encore officiellement et de façon très désagréable : BALTUS Élie.)
50)    -----------------------------------------
51)    Je me suis retrouvé en train de griffonner des commentaires sur des assertions banales, couramment admises par l'opinion du grand public.
52)    Assertions que vous n'avez pas inventées, que vous avez simplement réaffirmées; Mais qui, surprise, ont suscité un vif débat en France ; Avec déjà en cours et sans doute ultérieurement, des conséquences parfaitement inattendues.

53)    Malgré le sentiment que votre emploi du temps en qualité de Député européenne plus la masse des informations à traiter vous parvenant de partout, pourraient reporter la découverte de mon courriel à plus tard et peut être à beaucoup plus tard, j'ai l'honneur vous adresser quand même mes commentaires comme suit :
54)    -----------------------------------------
55)    <> Beaucoup parmi ceux luttant contre les discriminations ont fini par corrompre leur propre combat, par en dévier en devenant si susceptibles avec des réactions si exagérées qu'on peut désormais les qualifier de raciophobes manipulés, de talibans de l'uniformisation commerciale.

56)    On va réfléchir à la façon de les contourner.

57)    Le mot "civilisation" encore souvent lié au mot "race", va-t-il aussi bientôt subir l'assaut des irascibles ?
58)    Nul besoin de fracas et de cliquetis : le mot "occidental" à sens trop vague  ne convient pas à mon monde hors Europe ? Alors tranquillement, sans séance d'aboiements, afin de préciser quand nécessité se manifeste, je propose le mot "eurouestal", tout en gardant le mot "occidental" auquel les neurones du Blanc sont encore bien adaptés.
59)    De ce fait, nous obtenons, sans rire, que la France est un pays eurouestal de l'occident ! Le Canada est un pays américain de l'occident !

60)    Mayane, le Mayane est aussi un mot que j'ai imaginé afin de franchement désigner un pays, mon pays qui n'a pas encore validement reçu un nom officiel et dont on dit encore – on comme Européen français - comme jadis à l'époque coloniale que c'est la Guyane française ou plus souvent de façon vague que c'est la Guyane.
61)    Alors que la Guyane c'est comme l'Europe : Une vaste zone partagée en diverses entités politiques ayant chacune un nom différent de celui de la zone commune.
62)    Mais en ce qui nous concerne, existe une situation qui clairement ne gêne aucunement le Français de France en ce que : La Guyane est un pays de la Guyane !

63)    Je précise que je suis un Français de Guyane francophone, de type africain, non pas Maghrébin mais Nègre.

64)    En ce qui concerne l'humain, les raciophobes tendent à interdire l'usage du mot "race", nous en tourmentent de plus en plus en toute circonstance ?
65)    Ils ne veulent plus qu'on parle de race Noire, de race Blanche? Tout en cherchant par contre à sournoisement, à implicitement déculpabiliser puis à banaliser puis à imposer la stupidité raciste du Yankin de race Blanche (citoyen du pays Yanka entre Mexique et Canada) comme quoi, en France, afin d'instaurer une maximale distance entre le sang-mêlé et le sang pur-blanc : n'est plus Métisse mais Noire une personne née d'un couple Noir-Blanc ?

66)    Alors nous aussi bougeons, contournons en inventant, en adoptant des mots, des expressions telles que "le type africain", le "type européen"; Le typage ; le typage Europe, le modèle homo-sapiens d'Europe ; le typage Congo.

67)    Quand on débarque en Europe et plus précisément en France on se rend bien compte immédiatement que la densité du typage ambiant avec ses innombrables églises et cathédrales, diffère catégoriquement de celui du Congo ou d'Angola ou de Chine !
68)    On en déduit rapidement, instinctivement "qu'on se trouve dans un pays judéo-chrétien de race blanche, qui accueille des personnes étrangères de races diverses."

69)    <> Ce disant, rappel utile: France et Guyane francophone sont deux pays distincts mais font partie de la République française; En effet certains Français de typage Blanc du pays France jusqu'au Président de la République lui-même, n'hésitent pas à susciter paradoxalement eux-mêmes des sentiments indépendantistes en provoquant les Français du pays Guyane francophone peuplé surtout de typage Nègre et de métis de ce typage, lorsqu'ils nous martèlent qu'en Guyane nous sommes en France, qu'ici ce pays d'Amérique du sud c'est la France, que nous sommes ici en France, alors que dès les classes élémentaires et même avant, nous voyons, sentons et étudions qu'il n'en n'est rien.

70)    Se peut-il que ces compatriotes de France ressentent de cette manière le besoin de juguler, d'exorciser le spectre indépendantiste que pourtant leur propre comportement fait apparaître ?

71)    Ici en Guyane francophone nous voyons, sentons et étudions des faits, des situations normales non contestables en ce que nous sommes dans la République mais pas en France.

72)    Autrefois des Français de France nous traumatisaient avec "nos ancêtres les Gaulois" du manuel scolaire commun, et maintenant voici :
73)    • <Qu'en Guyane nous sommes en France> et donc <la Guyane est un pays de la Guyane> ;
74)    • <Qu'un Métis quelconque né d'un Nègre (d'un Noir) est désormais un Noir> ;
75)    • Et que <la loi du mariage pour tous, hétérosexuels et homosexuels, qui ne concerne en fait que les habitudes et conviction massives et profondes d'une énorme partie de la société des soixante quatre millions d'Eurouestaux Français à base de christianisme, est imposée à tous les autres pays de la république dont on sait que la population au nombre d'environ deux millions, rejette massivement ce type de dérive sexuelle.>.
76)    Voilà !

77)    Je propose aussi de façon sporadique, discontinue, mon opinion visant divers thèmes, sur mon modeste site web un peu blog : www.paciatland.net

78)    Remarquons en passant que ces facétieux provocateurs de l'Eurouest n'ont pas réussi à nous inculquer leur sens intentionnellement péjoratif qu'ils appliquent au mot nègre.
79)    Ce mot nègre ne nous gêne aucunement.
80)    Selon nous, tout est simple:
81)    Le Nègre? Le Blanc ou l'Européen. Parfois pour viser surtout le Blanc de l'Europe de l'ouest je précise la zone en proposant mon mot : Eurouestal.
82)    Le négro ? Le blanco.
83)    La négresse ? La blanchesse.

84)    Les mots "blanco" et "blanchesse" ont émané spontanément de ma tournure d'esprit, depuis déjà de nombreuses années.
85)    Afin de zoner les mots "occident et occidental", j'ai donc aussi, mine de rien, naturellement inventé et proposé les mots eurouest donnant le mot Eurouestal ; Eurest donnant Eurestal ; Euronordiste de l'euronord ; Eurosudiste de l'eurosud.
86)    Le mot occident servi tout cru est encore un exemple qui traduit une tendance européenne à vouloir mélanger ou confondre l'huile et l'eau, le vague et le précis, en tout cas tant que la manœuvre produit et confère au groupe un bénéfice culturel sans contestation d'envergure, comme continent nommé Amérique marié à l'un de ses propres pays nommé "Amérique".

87)    <> En Afrique on constate avec netteté l'existence, la prédominance de deux grands groupes d'humains doté chacun d'une multitude d'infimes variations subtiles en fonction des zones géographiques, le "type Nègre ou typage Nègre et le type Maghrébin ou typage Maghrébin.

88)    En Europe on constate avec netteté l'existence, la prédominance d'un grand groupe d'acclimatés, également doté d'une multitude d'infimes variations subtiles en fonction des zones géographiques: la race blanche. Non, pardon, il s'agit désormais de contourner le péril en adoptant à la place de race blanche des expressions telles que "le type ou modèle européen ou typage Europe" car si non on risque dorénavant de subir de graves persécutions de la part de ces sournois raciophobes qui, comme les religieux chrétiens de jadis ainsi que les musulmans d'autrefois et contemporains, tous imités par les homosexuels de maintenant, s'ingénient à séduire puis à dévoyer les forces de l'épée publique afin d'imposer leurs spécifiques interprétations des choses, leurs tournures vicieuses ou maladives, à toute la population.

89)    En Asie on remarque très franchement le typage Chinois avec ses nombreux sous-groupes ; Le typage Indien avec ses nombreux sous-groupes ; le typage Papou, et bien d'autres.

90)    Dans les régions du cercle polaire: où je n'ai aucune envie d'aller construire une villa sauf si le fantaisiste Otan afin de justifier son existence financière pourtant à mon avis devenue aujourd'hui si inutile et dangereuse à cause de l'influence désastreuse du Yanka, décidait tout à coup, comme ça dans son ennui de la paix en Europe, de bombarder le bon et pacifique peuple russe ; On y trouve donc le groupe des Esquimaux, le typage Esquimaux.
91)    Mais comment se fait-il que ces gens-là, Inuits et autres Lapons, nous affirment se sentir à l'aise dans des parties effroyables peu vertes de leur environnement, surtout blanches et bleues de glace, sans presque ne jamais voir un seul arbre durant une grand partie de l'année, pas un seul manguier même pas un seul sapin, à se nourrir exclusivement de poissons et de phoques, de viandes ?
92)    En tout cas, de ce fait les Russes pourraient marquer un coup génial en suggérant à quelques uns de leurs concitoyens de l'ethnie Inuit d'aller explorer le glacial Pluton ? ...

93)    Sur le continent Amérique que je désigne du nom de Paciatland parce que l'entre-deux (entre Mexique et Canada) que je nomme Yanka a carrément confisqué ce mot Amérique, on constate l'immense étalement, du nord au sud, du typage autochtone Paciatland dit Amérindien mais que je qualifie aussi de Paciatlandin ou en anglais de Paciatlandbe (terminaison be du verbe to be signifiant être, demeurer, par comparaison avec les nouveaux habitants comme moi qui sont des Paciatlandais ou en anglais Paciatlanders)

94)    <> L'homme, cet homo-sapiens dont la première apparition sur la planète se situe, dit-on, en Afrique, a passé des milliers d'années à errer, à voyager à pied tout en constituant par-ci par-là  des groupes plus ou moins importants qui se sont stabilisés dans des écosystèmes qui leur ont conférés des indices spécifiques d'acclimatation du groupe à son écosystème lequel s'en trouve aussi plus ou moins modifié, un modèle-race-typage de groupe, des apparences de groupe et des croyances de groupe.
95)    Puis s'étant progressivement dotés de moyens afin de circuler de plus en plus rapidement, pour aller partout sur la Planète, les groupes d'humains enfin globalement à notre époque se retrouvent, font le point, constatent l'unicité encore stable, pérenne de notre espèce humaine tout en discutant des détails, se moquant et riant ou privilégiant des détails.

96)    <> Madame Nadine MORANO, présidente du Rassemblement pour le peuple de France, invitée le samedi 26 septembre 2015 sur France 2 de l'émission "On n'est pas couché", vous avez dit: "Nous sommes un pays judéo-chrétien, - le général de Gaulle le disait - de race blanche, qui accueille des personnes étrangères."
97)    Vous avez ajouté : "J'ai envie que la France reste la France et je n'ai pas envie que la France devienne musulmane."
98)    Parce que vous avez utilisé le mot race, de nombreuses personnes surtout des politiques ont manifesté bruyamment leur désapprobation embarrassée surtout hypocrite ; Suite à cela, vous avez ajouté "C'est un mot qui est dans le dictionnaire, je ne vois pas en quoi il est choquant"

99)    Je remarque aussi que les français de jadis se sont battus jusqu'au sang afin de se débarrasser de l'extrême nuisance des religieux chrétiens associés aux pouvoirs militaires, afin que la France d'aujourd'hui soit socialement aisée et plutôt tranquille. Alors, vu l'ambiance sociale et sécuritaire détestables qui prévalent encore de nos jours dans les pays musulmans ou africains encore incapables de refouler les déstabilisations imposées depuis l'extérieur, on peut humainement comprendre que vous ayez envie que la France reste la France et n'ayez pas envie que la France devienne musulmane et voire trop négrifiée.

100)    De la sorte on perçoit que vous ne donnez pas et ne pouvez pas donner d'ordre à l'irrésistible évolution naturelle générale de l'humanité ; Vous souhaitez juste comme des dizaines de millions d'autres Français, continuer à exister chez vous sans trop de problèmes supplémentaires importés.
101)    De la même façon que des gens d'Europe, notamment de France, s'opposent à cette évolution factice commerciale que représente ce projet de traité de libre échange UE-Yanka ; Artificielle, opaque, non démocratique qu'ils sentent dangereuse pour la qualité de leur niveau de vie, de paix sociale et de santé.

102)    <> De plus, des Français qui en France (comme ceux du parti politique Front National ?) disent aux étrangers "venez nous visiter, venez étudier chez nous en France puis retournez chez vous afin de développer vos pays si richement dotés de matières premières pour faire commerce équitable avec nous" sont évidemment considérés par certains de leurs compatriotes eurouestaux comme traitres, sont très mal vus par des cadres de religions, d'O.N.G. d'origine eurouestale, de gouvernements et de multinationales de l'Eurouest qui ont besoin de se sentir envahis par quelques pauvres hères étrangers afin de se justifier en contrepartie, en revanche, d'aller si facilement piller les ressources de pays tiers encore politiquement et militairement faibles ou affaiblis, d'y entretenir la pagaille qui fait fuir leurs habitants.

103)    On peut aussi imaginer que des grands groupes commerciaux eurouestaux opérant à l'étranger et y exportant leurs produits notamment militaires, s'entendant discrètement entre eux à fixer les prix ou se livrant à une féroce concurrence, veillent désormais à faire bloquer au maximum, à diaboliser immédiatement par les pouvoirs publics et les médias sous leur contrôle, à javelliser toute spontanéité naturelle et circonstanciée de la parole et des manifestations publiques du bon sens qui pourraient largement mécontenter leurs clients et complices étrangers souvent fanatisés ou despotes ou qui pourraient avantager des concurrents internationaux.

104)    <> Ainsi donc madame Nadine Morano, je salue votre courage pour n'avoir pas renié votre affirmation tout à fait juste et naturelle en ce que la France est encore un pays de race massivement blanche. Sans nullement la biffer ni la ranger dans un tiroir, je vous suggère plutôt d'en esquiver vagues et remous en la déguisant en France, mais d'en proposer une copie intégrale à la Côte d'Ivoire ainsi qu'une version propre à ce pays qui est encore massivement de race nègre.

105)    En gros ? Par exemple ? Voilà : " Côte d'Ivoire est un pays foncièrement de religion animiste, polythéiste, de race nègre, qui accueille et intègre progressivement des personnes étrangères."
106)    En ajoutant : "l'Ivoirien a envie que la Côte d'Ivoire reste la Côte d'Ivoire et n'a pas envie que la Côte d'Ivoire devienne adepte de l'homosexualisme"

107)    Ainsi formulée, de la Cote d'Ivoire tout ce que vous risquez c'est de recevoir des bouquets de fleurs chatoyantes aux doux parfums et des embrassades pleines de soleil matinal.

108)    D'ailleurs à mon avis, prétendre que la Côte d'Ivoire est un pays chrétien et musulman relève d'une vaste fumisterie ne visant qu'à faciliter et fluidifier les soi-disant aides désintéressées ou aumônes arabes et eurouestales. Comme si les Français s'échinent au travail afin que leurs politiciens en fassent des cadeaux aux Africains.
109)    Alors que l'Arabe notamment du Maghreb et l'Eurouestal ainsi que leurs Organisations Non Gouvernementales (ONG) n'ont jamais fait le moindre cadeau au Nègre d'Afrique : il n'y a que stricts et sévères investissements à bénéfices quasi unilatéraux.

110)    <> On remarque en passant qu'il existe bien en Europe un style de polythéisme prolifique chrétien en ce que c'est le Pape qui décidait et toujours décide qui vénérer avec l'attribut du mot "saint", exemple saint André ; Imité en cela par les instances laïques qui sans inclure le mot "saint" et tout en gardant par-ci par-là des noms ainsi qualifiés par le chrétien, décident quels ancêtres honorer, exemple: avenue du général Charles de Gaulle.
111)    Alors qu'en Afrique c'est surtout la famille qui décide quels ancêtres invoquer.

112)    Je trouve amusant que l'Eurouestal de culture chrétienne qui dans son pays vénère une multitude de ses ancêtres à chaque coin de rue, aussi avec de nombreux monuments et statuts et calendriers, considère comme idolâtre l'Africain qui manifeste un style différend pour faire la même chose !

113)    <> En France arrondissez, déguisez ainsi : "La France est encore un pays essentiellement de typage européen, de tradition encore principalement judéo-chrétienne, qui de nos jours à l'ère des moyens de voyage rapide sur grande distance, reçois et intègre peu à peu des typages étrangers de diverses provenances planétaires."
114)    -----------------------------------------
115)    Voici en gros ce qu'on peut lire dans tout dictionnaire (Hachette par exemple) qui définit le mot <type>, suivi de notre perception instinctivement appliquée à l'espèce humaine.
116)    • Dictionnaire
117)    • Modèle idéal réunissant en lui, à un haut degré de perfection, les caractères essentiels d’une espèce déterminée d’objets ou de personnes; ce qui correspond plus ou moins exactement à un tel modèle.
118)    - Ma tournure:
119)    Dans l'espèce humaine, le modèle européen qui se caractérise aussi par un haut degré d'acclimatation à son écosystème, est massivement présent en France.
120)    De ce fait on constate que la France est encore massivement de race blanche.

121)    •  En technologie: Pièce qui porte une empreinte, servant à faire de nouvelles empreintes semblables; cette empreinte elle-même. En typologie: Modèle de caractère.
122)    •  Ensemble des caractères distinctifs propres à une catégorie spécifique d’objets, d’individus, etc.
123)    - Ma tournure appliquée bien sur à l'humanité:
124)    De ce fait on constate que la France est encore massivement de race blanche.

125)    •  Ensemble des spécifications techniques qui définissent un objet déterminé construit en série. La Berline «Type Clio» (automobile).
126)    - Ma tournure:
127)    Clonage exclu, on va traduire, on va transposer ainsi: la France «Type Europe» (espèce humaine ou humanité)
128)    De ce fait on constate que la France est encore massivement de race blanche.

129)    •  Familièrement: Personnage remarquable (soit qu’il corresponde exactement à un type déterminé, soit que, par son originalité, il constitue un type à lui seul).
130)    - Ma tournure:
131)    En France le Personnage remarquable est le Blanc ; le Type aisément affirmé dans la masse est Blanc; on va dire tout y est Blanc à 90%.
132)    De ce fait on constate que la France est encore massivement de race blanche.
133)    -----------------------------------------
134)    <> La France, l'Allemagne, la Britannie, le Portugal et autres pays d'Europe s'acheminent naturellement mais encore très lentement, vers la situation qui s'est par contre rapidement installée et continue de se consolider au Venezuela, en Colombie, au Brésil, au Mayane (Guyane francophone) : le brassage, le métissage des typages de l'espèce humaine.

135)    En effet dans ces pays d'Europe et d'Afrique le métissage de typage se pratique timidement, progressivement et seulement à la périphérie sans ne nullement concerner leur noyau encore massivement de typage Blanc ou Nègre ou Maghrébin.

136)    Dans ces pays de Paciatland (d'Amérique) l'importance et la fréquence des débats d'appartenance nationale à un typage s'avèrent l'inverse de ce qu'elles sont dans les pays d'Europe ci-dessus mentionnés. Depuis nos pays de Paciatland et d'Afrique nous rions et nous moquons de ces vifs et hypocrites débats fréquents européens.

137)    Sachez, Madame, que vos paroles nous paraissent normales, naturelles, véridiques ; Je dirais même tout à fait banales ; Ne nous choquent pas, n'incommodent en rien les 98%, dirons-nous, de nos populations d'ici et de là.
138)    Il faut bien qualifier par des mots le fait que l'actuelle prévalence d'une certaine apparence physique du peuple de Côte d'Ivoire ou du Sénégal est remarquablement différente de celle actuelle du peuple de France.
139)    Par contre chaque jour mondialement démontre que la supériorité d'un typage (d'une race) quelconque par rapport à un autre quelconque n'existe pas. Il s'agit plutôt d'adaptation plus ou moins rapide du comportement d'un groupe d'humains face aux stress issus de l'environnement ambiant, proche ou lointain; naturel ou artificiel.
140)    En effet le besoin de recherche scientifique, de procédés de défense, d'ajustement au meilleur niveau technologique et social, nous agitent tous de plus en plus, mondialement, et nous poussent encore et encore plus loin dans notre constante évolution générale planétaire somme toute positive.

141)    Vive le bon peuple de Mayane ! Vive le bon peuple de France ! Vive la République !

142)        Merci.

143)    <<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>

   


Publié le mardi 17/11/ 2015